Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Hongrois Italien Turc

Entretien de la machine à traire

Vidéo de démonstration

Nom de la solution : Entretien de la machine à traire

Objectif : Connaître les principales étapes d’un entretien réussi de sa machine à traire

https://vimeo.com/255392107

Description :

Cette vidéo aborde, par étapes, les actions pour l’entretien sa machine à traire, soumise notamment au dépôt important de poussière. Cela commence par une astuce utile, pour s’assurer dès lors que l’on démonte une partie que l’on saura comment la remonter, en prenant par exemple des photos à chaque étape du démontage.

Elle propose ensuite des astuces concernant la pompe à vide. Il faut veiller à ce qu’il y ait constamment de l’huile dans le réservoir, et le remplir si besoin. Cette vérification est à effectuer chaque semaine. Ensuite, si la pompe à vide est entraînée par des courroies, il est important de vérifier leur état une fois par mois. Cela implique de mettre la machine à l’arrêt, d’enlever le cache de protection et de vérifier que les courroies ne sont pas endommagées et qu’elles sont bien tendues.

Pour le régulateur de vide, il faut s’assurer tous les mois que les filtres et les entrées d’air sont toujours propres. Pour le nettoyer, enlever le régulateur du circuit de vide et commencer par dépoussiérer le filtre avec un pinceau ou un compresseur. Vérifier ensuite que tous les orifices sont bien débouchés.

Le sujet des pulsateurs est ensuite abordé. Si les entrées d’air sont directement reliées à l’air atmosphérique, nettoyer les grilles ou mousses qui protègent de la poussière. Les filtres de la canalisation à air doivent également être dépoussiérés. Ces deux actions sont à réaliser une fois par mois.

Enfin, pour les faisceaux trayeurs, éléments indispensables de la machine, il faut vérifier tous les jours que les orifices calibrés sont bien débouchés et corriger si nécessaire d’éventuelles torsions des manchons trayeurs dans les étuis.

 

En résumé :

Général: prendre des photos lors du démontage pour voir comment les éléments s’imbriquent et être sûr de remonter correctement le matériel,

Tous les jours : vérifier avant le début de la traite que les orifices calibrés sont débouchés et corriger si nécessaire la torsion des manchons trayeurs dans les étuis,

Une fois par semaine :vérifier le niveau d’huile de la pompe à vide,

Une fois par mois : machine à l’arrêt, vérifier la tension et l’absence de fissures sur les courroies de la pompe à vide, puis dépoussiérer le filtre du régulateur de vide et enfin dépoussiérer les filtres et les orifices des pulsateurs.

Comment la mettre en place : Il peut être utile de réaliser un calendrier d’intervention et/ou se mettre une alerte pour penser notamment à effectuer toutes les vérifications mensuelles.

Sujet : Santé / Pilotage

Production : Lait

Catégorie animale : Brebis

Besoins / enjeux : Gestion du matériel de traite ; Mammites (cliniques et subcliniques, niveau cellulaire élevé)

Niveau de solution : Pratique

Pays : France

 

 

 

 

 

Bénéfices attendus

Bénéfices attendus : Eviter les dégradations des comptages cellulaires et les mammites et garantir un bon fonctionnement de la machine à traire dans le temps.

Prérequis et/ou limites :Connaître le positionnement des différents éléments qui composent sa machine à traire. Se faire aider au besoin par son concessionnaire ou son conseiller traite pour les premières manipulations.

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Hongrois Italien Turc