Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Italien Turc

The FAMACHA score assessment

Nom de la solution : La méthode FAMACHA©

Objectif : L’utilisation de traitements anthelminthiques alimente de nombreuses discussions au sein de la filière ovine et il est devenu nécessaire de réduire les coûts liés à leur utilisation. En vous proposant cette solution, nous souhaitons que les animaux soient traités à l’aide de produits plus efficaces, avec moins d’antibiotiques et un usage réduit de produits anthelminthiques.

Description :

Les traitements ciblé-sélectifs (TCS) ont récemment été présentés comme une solution pour réduire l’usage d’anthelminthiques et maintenir la population refuge, ce qui devrait permettre la conservation des gènes rendant les parasites sensibles aux traitements.

La méthode FAMACHA© — acronyme issu de la contraction du nom de son créateur : Dr Faffa Malan (Faffa Malan Chart) — s’est largement distinguée parmi les indicateurs de TCS. Développé en Afrique du Sud, ce système considère l’anémie, mesurée à partir de la couleur de la membrane muqueuse de la paupière inférieure des petits ruminants, comme un indicateur de morbidité par hémonchose. Le système FAMACHA© entend faciliter l’identification formelle des animaux infectés par H. contortus en comparant la couleur des muqueuses oculaires avec un nuancier affichant cinq catégories de couleurs, numérotées de 1 (F1 — rouge vif) à 5 (F5 — pratiquement blanc) en passant par 2 (F2), 3 (F3) et 4 (F4), correspondant aux seuils d’hématocrites (Ht), de ≥ 28 %, 23–27 %, 18–22 %, 13–17 % et ≤ 12 %.

Selon ce système de classification, seuls les animaux des catégories 3 à 5 sont traités, tandis que le reste du troupeau n’est pas traité et continue de transmettre les parasites non sélectionnés, laissant ces derniers proliférer dans les populations refuges.

La méthode FAMACHA© est une procédure simple à réaliser et permettant de définir approximativement la quantité de parasites présents chez les animaux. La méthode FAMACHA© peut aussi déterminer si le vermifuge utilisé est toujours efficace ou si les parasites gastro-intestinaux gagnent en résistance face à lui.

Sujet: Santé

Production: Lait / Viande

Catégorie animale : Brebis / Agnelles

Besoins / Enjeux : Parasitisme interne

Niveau de solution: Connaissance

Pays : Turquie

 

Comment la mettre en place :

Selon le nuancier FAMACHA©, la couleur des membranes muqueuses oculaires peut appartenir à cinq catégories :

1 = rouge, non anémié ;

2 = rouge-rose, non anémié ;

3 = rose, moyennement anémié ;

4 = rose-blanc, anémié ;

5 = blanc, fortement anémié.

Bénéfices attendus :

Les éleveurs sont capables de déterminer le statut parasitaire de leur troupeau de façon simple et peu coûteuse.

Prérequis et/ou limites :
  • La méthode FAMACHA© ne suffira peut-être pas pour détecter tous les animaux dont les fèces sont porteuses d’un nombre important d’œufs.
  • Il ne faut pas se référer uniquement à la méthode FAMACHA© pour décider de l’administration d’un traitement vermifuge ou non.
  • Il est nécessaire de procéder à d’autres analyses (ex. : le comptage des œufs dans les fèces).
  • Une dose inadéquate de produit vermifuge pourrait fausser les résultats obtenus via la méthode FAMACHA©.
  • Tous les examens oculaires doivent être menés par la même personne.
Source d'information / Liens utiles :
  • Évaluation d’une formation proposée pour la méthode FAMACHA © : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0304401713006353?via%3Dihub

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0304401713006353?via%3Dihub

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Italien Turc