Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Italien Turc

Vaccination contre les clostridies et les pasteurelles

Nom de la solution : Vaccination contre les clostridies et les pasteurelles

Objectif : Présenter les avantage de la vaccination contre les clostridies et les pasteurelles

Description :

    • Les clostridies et les pasteurelles désignent deux familles de bactéries pouvant, si elles se propagent au sein d’un troupeau de brebis, causer d’importants dégâts.
    • Le rein pulpeux, l’hépatite infectieuse nécrosante, l’entérotoxémie, la dysenterie des agneaux, la gangrène gazeuse, le tétanos, la babésiose, l’entérite hémorragique nécrosante, la métrite, l’œdème malin et la pasteurellose sont des maladies contre lesquelles un vaccin est possible.
    • La plupart de ces maladies ne provoquent aucun autre symptôme détectable que la mort, mais elles peuvent provoquer des épidémies.

      Comment la mettre en place :

      • En vaccinant chacune de ses brebis chaque année avant l’agnelage, l’éleveur garantit que l’immunité acquise par les brebis sera suffisamment importante pour être transmise aux agneaux via le colostrum.
      • Pour bénéficier de la vaccination de leurs mères et ainsi acquérir une immunité passive, les agneaux doivent ingérer une quantité suffisante de colostrum au cours des 2 heures qui suivent leur naissance.
      • Les animaux malades ou immunodéficients ne doivent pas être vaccinés.
      • Le choix du type de vaccin (Clostridia +/- Pasteurella) dépend des problèmes de chaque exploitation
      • Le vaccin doit être stocké et conservé conformément aux recommandations, avant comme après l’ouverture
      • La procédure de vaccination peut varier, mais elle requiert généralement une injection sous-cutanée sur la partie supérieure du cou de l’animal, sur l’un des côtés
      • Le flacon doit être correctement secoué avant chaque prélèvement de dose de vaccin
      • Les seringues et aiguilles doivent être stériles avant utilisation et l’injection doit être effectuée sur une zone de peau propre et sèche. Il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les contaminations.

      Le tableau ci dessous présente un programme de vaccination classique contre les clostridies et les pasteurelles pour les ovins.

       

      Tableau. 1 Programme classique de vaccination contre les bactéries à Clostridium

      Brebis

      Avant l’agnelage (ex. : 2-8 semaines) pour stimuler la production d’anticorps dans le colostrum

      Rappels annuels

      Agneaux

       

       

      1re dose à environ 3 semaines

      Dose de rappel obligatoire (ex. : 4-6 semaines après la première dose de vaccin)

      Rappel annuel pour les animaux conservés sur l’exploitation

        Sujet: Santé

        Production: Laitiers / Allaitants

        Catégorie animale : Brebis / Agneaux / Agnelles

        Besoin / Enjeux: Clostridioses, Problèmes respiratoires

        Niveau de solution: Pratique

        Pays d’origine : Irlande

         

         

         

         

         

        Bénéfices attendus

        Bénéfices attendus :

        • Les risques de décès des suites de maladies provoquées par les clostridies ou pasteurelles sont considérablement réduits.

        Prérequis et/ou limites :

        • Il faut disposer des équipements nécessaires pour stocker les vaccins correctement.

        Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Grec moderne Italien Turc