Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Italien Turc Roumain

Eviter les avortements dus aux risques sanitaires et infections (conduite et vaccination).

 

 

Pays : UK

Laitiers et/ou allaitants : Allaitants/Laitiers

Source d’information : connaissances vétérinaires, OG livelambs

Niveau de la solution :

X

Connaissance

 

Pratique

 

Prototype

 

But : Eviter les avortements dus aux risques sanitaires et infections (conduite et vaccination)

Description :

      Conduite :

  • Mettre en quarantaine et tester tous les animaux arrivant sur la ferme (pour la Toxoplasmose, Border Disease, les avortements enzootiques).
  • Contrôler tout animal errant (par ex, les chats) et ne pas utiliser la paille ou les bottes de foins qui ont été en contact potentiel avec les fèces de ces animaux (Toxoplasmose).
  • Isoler, traiter ou réformer tout animal malade, et ne pas les utiliser pour l’élevage.
  • Pour l’OPA, désinfecter toutes les zones qui ont accueilli les animaux suspects.
  • Essayer de minimiser les contacts entre les moutons. Réduire le temps dans la bergerie et réduire le chargement.
  • Les cornadis augmentent les contacts entre les moutons. Nourrir sur le sol avec un snacker peut être une mesure plus sûre. Les blocs et les seaux sont aussi une autre source d’infection entre les animaux.

Vaccination (si nécessaire. Noter qu’il n’existe pas de vaccin pour l’OPA) :

  • Toxoplasmose : vacciner les brebis avec Toxovax® avant la gestation (au moins 3 semaines avant la lutte). Toutes les femelles doivent être vaccinées initialement, puis seulement les remplacements.

Bénéfices attendus : Si les risques sont contrôlés, le taux de brebis vides est réduit.

Prérequis et/ou limites (Connaissance, formation, compétences, coût, conduite d’élevage, équipement, bâtiment, etc.)

  • L’éleveur doit être conscient des risques sur sa ferme et doit gérer sa ferme, ses pâtures et ses bâtiments en fonction de ces risques.
  • L’éleveur doit savoir quand et comment vacciner.

Questionnaire utilisateurs

Bénéfice

Bénéfice attendu

Augmentation de la productivité
Moins d’avortement
moins de stress pour l’éleveur

Système

La solution est-elle adaptée à divers systèmes de production ?

Oui

Si non – pour quel système

 

Coût

Quels sont les coûts des actifs

< 100 €

Quels sont les coûts de maintenance

0 €

Limites à son application

Néant

Charge de travail

 

Éleveurs

Fournisseur de service/tech.-vétérinaire-autres

Combien de temps faut-il pour préparer et mettre en oeuvre la solution ?

 1 jour- 1 semaine (Suivi et gestion continus)

 

Combien faut-il de personnes pour mettre en œuvre la solution ?

L’équipe présente habituellement sur l’exploitation

Conseil vétérinaire

Timing

Combien de temps pour voir des résultats ?

Immédiat, sauf si besoin d’analyses complémentaires au laboratoire

Combien de temps pour voir un effet sur la productivité ovine ?

Saison de production en cours

Équipement/Infrastructures

 

Éleveurs

Fournisseur de services/techniciens-vétérinaires-autres

Quels sont les types d’équipements/outils nécessaires ?

Accès à internet

Equipement pour prélévement d’échantillon

Compétences/Connaissances-Formation (éleveur)

La solution nécessite-elle des compétences/connaissances ou une formation spécifiques ?

non

Temps nécessaire pour la formation

 

Environnement plus large

La solution est-elle liée à une régulation spécifique ?

non

La solution requiert-elle une structure ou organisation particulière ?

non

Commentaires

 

 

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Italien Turc Roumain